Rassemblement du 15 Juin à Vienne autour du Nouveau Front Populaire

Plus de 250 personnes rassemblées contre l’extrême droite place de l’Hôtel de ville (source Dauphiné Libéré) à Vienne à l’initiative de l’intersyndicale, . Cécile Michel, la candidate du Nouveau Front populaire aux législatives dans la 8 e circonscription a pris la parole, rappelant qu’un contrat de législature permettant de changer concrètement la vie des gens pourrait être mis en place en place rapidement.

Un 1er mai pour les travailleurs et travailleuses contre la rapacité patronale et la violence gouvernementale

L’inflation a été amplifiée par la spéculation sur les produits énergétiques et les denrées alimentaires : la plupart des entreprises en ont profité pour augmenter leurs prix sans augmenter les salaires. Résultat, le niveau de vie se dégrade et il est de plus en plus difficile de boucler les fins de mois.

Le Gouvernement répond à cette situation en permettant aux employeurs d’accroître l’exploitation des salariés : 

-nouvelle réduction des droits à l’assurance chômage, 

-projet de baisse des droits collectifs à l’automne, 

coupes budgétaires massives dans les services publics, 

-passage en force sur les accords de libre-échange, etc.

Pour accéder au tract complet : https://www.cgt.fr/actualites/france/interprofessionnel/mobilisation/le-1er-mai-nous-exigeons-de-mieux-vivre?utm_source=brevo&utm_campaign=Newsletter%20n308%20du%2026042024&utm_medium=email

Réforme du marché de l’électricité votée au Parlement européen !

Le marché est conforté ! des prix toujours non maîtrisés ! Les tarifs resteront déterminés par le coût du dernier moyen de production appelé pour équilibrer le réseau, c’est donc toujours le prix du gaz qui pilotera le prix de l’électricité!!!!

La FNME-CGT considère que cette réforme ne remet pas en cause la logique de marché. Elle ne tend pas plus à réguler les excès du marché, exposé aux affres de la spéculation…Qui plus est, la transposition de cette réforme en France pourrait avoir des conséquences sur l’accord EDF/État, et sur un article de la loi contre le démembrement d’EDF qui vient d’être adopté…

Pour lire le communiqué en entier : cliquer sur le lien suivant https://ihs-isere-rhodanienne.fr/wp-content/uploads/20240415_CP_Reforme_marche_electricite_votee_Parlement_europeen_SC.pdf

Soirée réflexion autour de l’accueil des migrants et des problématiques de logement

Invitation du Centre Social de Roussillon concernant la présentation d’un livre sur le thème de l’immigration :
Rendez-vous au centre social du roussillonnais dès 18h30 vendredi 5 avril. (Voir pièce jointe).

 L’APARDAP.R, (Association de PArrainage Républicain des Demandeurs d’Asile et de Protection du Roussillonnais)  vous présentera son fonctionnement et ses attentes. L’APARDAP procure un accompagnement administratif, sous forme de parrainage, aux familles déboutées de leurs demandes de droit d’asile (filleules).

80 ans du CNR : écrivons la suite des jours heureux

Ce 15 mars 2024 marquait le quatre-vingtième anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (CNR), la CGT a organisé pour l’occasion un colloque et un rassemblement à Paris.

Quelles leçons tirer du programme du CNR dans le contexte actuel alors que la menace de l’extrême droite est de plus en plus réelle ?

C’est autour de cette question que s’est articulé le programme du colloque :

  • Première table ronde : « Le programme du CNR, une rupture avec le capital » (voir la vidéo de l’IHS ici)
  • Seconde table ronde : « Résister aujourd’hui, construire demain »

En présence de Sophie Binet pour la CGT, François Hommeril pour la CFE-CGC, Frédéric Souillot pour FO, Murielle Guilbert pour Solidaires, Benoît Teste pour la FSU et Marylise Léon pour la CFDT (en vidéo), cette deuxième table ronde fut l’occasion pour les différent·es secrétaires généraux des centrales syndicales françaises d’échanger sur de possibles perspectives

Pour avoir accès à la vidéo du colloque :https://www.cgt.fr/actualites/france/histoire/80-ans-du-cnr-ecrivons-la-suite-des-jours-heureux?utm_source=brevo&utm_campaign=Newsletter%20n303%20du%2022032024&utm_medium=email

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

LE 8 MARS N’EST NI LA FÊTE DE LA FEMME, NI LA FÊTE DES MÈRES OU ENCORE MOINS LA SAINT-VALENTIN.C’est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, une journée de grève féministe de toutes et tous pour revendiquer et gagner l’égalité réelle au travail et dans la vie. C’est aussi une journée de solidarité avec les femmes du monde entier et de lutte contre les idées d’extrême droite sexistes et patriarcales. C’est pourquoi l’UL CGT Roussillon Beaurepaire organise un rassemblement au Green 7 de Salaise sur Sanne à partir de 8h avec un barbecue revendicatif. Nous vous y attendons nombreux

Le 21 janvier 2024, marchons pour la liberté, l’égalité, la fraternité

La CGT appelle le monde du travail à se mobiliser massivement et à faire de cette journée une puissante journée de manifestation. Le 21 janvier, 201 personnalités de tous horizons, appellent à se mobiliser pour exiger que le président de la République ne promulgue pas la loi. 

Pour en savoir plus : https://www.cgt.fr/21janvier?utm_source=brevo&utm_campaign=Newsletter%20n293%20du%2012012024&utm_medium=email

La CGT appelle à la mobilisation et à la désobéissance civile contre la loi de la honte

La loi sur l’immigration vient d’être adoptée au Parlement grâce aux voix de la droite et de l’extrême droite. Son contenu reprend les principales propositions du Rassemblement National et remet en cause nos principes républicains, comme l’illustrent notamment ces mesures :

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant : https://www.cgt.fr/actualites/france/interprofessionnel/solidarite/la-cgt-appelle-la-mobilisation-et-la-desobeissance-civile-contre-la-loi-de-la-honte?utm_source=brevo&utm_campaign=Newsletter%20n292%20du%2022122023&utm_medium=email

LES GRÈVES DE MINEURS de 1947-1948 et 1963 en France et dans le Puy-de-Dôme

L’Institut d’Histoire Sociale CGT du Puy-de-Dôme (association loi 1901) organise le mercredi 10 janvier 2024 à la salle Georges Conchon 3 rue Léo Lagrange à Clermont Ferrand à 14 h 45 une Conférence-Débat sur les grèves de mineurs de 1947-1948 et 1963 en France et dans le département du Puy-de-Dôme.La « grande » grève nationale unitaire des mineurs de 1963 par Bruno Neullas co-secrétaire de l’IHS CGT 63, avec projection du film « PAS DE SOUS, PAS DE CHARBON ! 1963, la plus belle grève des mineurs » de 18 minutes réalisé par l’Institut d’Histoire Sociale Mines Énergie.

Pour voir l’affiche cliquer sur le lien suivant : https://ihs-isere-rhodanienne.fr/wp-content/uploads/20231212-AFFICHE-CONFERENCE-DEBAT-10-JANV-2024-greves-des-mineurs-de-1947-1948-et-1963.pdf

Un beau film sur l’histoire de la Vallée de la Chimie lyonnaise.

France 3 Télévisions a réalisé un beau film sur l’histoire de la Vallée de la Chimie lyonnaise.

Un certain nombre de camarades de nos syndicats ont été interviewés sur cette histoire.

Le film sera diffusé  jeudi 30 novembre sur France 3 Auvergne Rhône Alpes à 22h45. Mais il est d’ores et déjà en ligne sur le site de France TV, et pour tout le monde cette fois-ci (et pas que dans la région AURA).

Pour accéder au film cliquer sur le lien suivant :https://www.france.tv/france-3/auvergne-rhone-alpes/la-france-en-vrai-auvergne-rhone-alpes/5430780-la-vallee-la-chimie-et-les-hommes.html

La communauté médicale unie contre la réduction de l’Aide médicale d’état

L’Aide médicale de l’État (AME) est un dispositif d’aide sociale permettant aux étrangers en situation irrégulière résidant sur le territoire français depuis plus de 3 mois (dès le 1er jour pour les enfants) et sous condition de ressources, de bénéficier d’une prise en charge de leurs soins en médecine de ville et à l’hôpital dans la limite des tarifs de la sécurité sociale et avec un panier de soins réduit. Ce dispositif doit être renouvelé tous les ans et concernait, en 2022, 415 000 bénéficiaires pour un budget estimé à environ un milliard d’euros soit moins de 0,5% des dépenses totales de santé. [1]

Pour en savoir plus cliquer sur le lien suivant : https://ihs-isere-rhodanienne.fr/wp-content/uploads/AME.pdf

Intervention de Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT : Rien ne justifie ou n’excuse jamais l’antisémitisme

Publié le 10 nov. 2023

Intervention de Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT lors de la commémoration de la nuit de cristal organisée par le RAAR (réseau d’actions contre l’antisémitisme et tous les racismes) au gymnase Japy le 9 novembre 2023.

  • Non, la communauté juive n’est pas responsable de la politique de l’Etat d’Israël
  • Non, rien ne justifie ou n’excuse jamais l’antisémitisme
  • Non, critiquer la politique de l’Etat d’Israël, défendre les droits des palestiniens ce n’est pas être antisémite
  • Oui, il est nécessaire d’identifier l’antisémitisme, cette forme particulière de racisme et de mener des actions spécifiques pour la dénoncer. 
  • Oui, nous avons beaucoup à progresser sur le sujet, y compris au sein du mouvement ouvrier qui a lui aussi longtemps – et encore aujourd’hui – toléré ou minimisé l’antisémitisme.

Pour lire la totalité de l’intervention : https://www.cgt.fr/actualites/discriminations/rien-ne-justifie-ou-nexcuse-jamais-lantisemitisme?utm_source=brevo&utm_campaign=Newsletter%20n282%20du%2010112023&utm_medium=email

Stopper immédiatement le bain de sang à Gaza !

Communiqué de presse de la CGT

Depuis 10 jours, la population de Gaza subit des frappes terribles en représaille des actes de terreur perpétrés par le Hamas le 7 octobre dernier. La CGT a condamné sans ambiguïté cette politique du pire qui dessert la cause palestinienne. Elle ne s’étonne pas de ce que le Hamas fasse ce type de choix, lui qui viole les droits des femmes et multiplie les arrestations arbitraires depuis près de 20 ans à Gaza, imposant une double peine à l’enclave, maintenue sous un blocus scandaleux par Israël depuis 2007.

Pour accéder au communiqué en entier, cliquer sur le lien suivant :

https://ihs-isere-rhodanienne.fr/wp-content/uploads/CP-CGT-Gaza-Stopper-immediatement-le-bain-de-sang.pdf

Pétition : NON au siphonnage de l’AGIRC-ARRCO ! 

Le gouvernement veut ponctionner plus de 3 milliards d’euros directement sur les comptes de l’Agirc-Arrco !

Il prévoit de ponctionner tous les ans l’Agirc-Arrco. (source : Le Monde

Dans les prochaines années, c’est même le montant de votre retraite qui va baisser,  

Le régime AGIRC-ARCCO assure à 13 millions de retraités l’équivalent de 30 à 60% de leur pension… 

Pour en savoir plus et accéder à la pétition :

https://www.stop-au-vol-des-retraites.com/nouvelle-offensive-agirc-arrco-signature-urgente

Rassemblement hôpital de VIENNE 18 SEPTEMBRE DE 10H A 15H

L’hôpital de Vienne viens d’annoncer au personnel le risque de la fermeture des urgences le soir….

Alors que le désert médical ne cesse de s’accroître, que bon nombre de citoyens ne parviennent plus à accéder à un médecin généraliste, que les spécialistes se font de plus en plus rares, que les urgences vitales ne pourront plus être prises en charge a moins d’une demi-heure de toutes habitations, nous ne pouvons que faire le constat d’une perte de chance face aux enjeux de santé…

Les politiques de ces 40 dernières années ont complètement détruit notre système de santé, le mettant à l’os, notre hôpital se meurt sous couvert d’un État qui ne répond plus à ses obligations constitutionnelles : garantir l’accès à la santé pour tous…

Il est grand temps que cela change, l’intersyndicale de l’hôpital de Vienne organise un rassemblement sur le parvis de l’hôpital rendez-vous lundi matin 10h pour défendre notre hôpital public, nos services d’urgence et exiger une politique de santé au service de tous…

La défense de l’hôpital public est de la responsabilité de chacun, soignants, salariés du privé et du public, usagers, actifs, retraités, précaires et privés d’emploi tous au chevet de notre hôpital Public…

Pour lire le tract :https://ihs-isere-rhodanienne.fr/wp-content/uploads/2023.09.18-Contre-la-fermeture-des-urgences-du-SMUR-et-du-service-de-soins-continus.jpeg

Emmanuel Macron en Ardèche : mardi 13 Juin

À Champagne, près du Laboratoire Aguettant, les manifestants ont essayé de se faire entendre. Dès 9h du matin, ils se sont rassemblés à 500 m du Laboratoire sur un parking.

La gendarmerie a « invité » les manifestants à partir. Ceux-ci ont dû s’éloigner jusqu’à l’entrée de Champagne rue de Poulet (c’est pas une blague). Vers 13h les manifestants ont été encerclés pendant près d’une heure par les forces de l’ordre. Coincés par ce dispositif les manifestants écoeurés, dégoûtés ont protesté « On n’est pas dangereux , c’est honteux, ridicule …. »

Un peu plus tard, à Ardoix, face à l’usine Chamatex, deux personnes seront embarquées par la gendarmerie mais ne seront pas placées en garde à vue. En définitive, aucun manifestant n’aura pu interpeller le Président.

Une vidéo très instructive concernant les manques à gagner de l’EDF

La mise en place du dispositif ARENH résulte d’un engagement de l’État français auprès de la Commission Européenne qui a été instauré par la loi NOME (loi portant Nouvelle Organisation du Marché de l’Électricité) du 7 décembre 2010.

L’« ARENH » signifie « Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique ».
Il permet à tous les fournisseurs alternatifs de s’approvisionner en électricité auprès d’EDF dans des conditions fixées par les pouvoirs publics. Le prix est actuellement de 42 €/MWh et le volume global maximal affecté au dispositif est égal à 100 Twh/an.

Les conséquences de cette vente « bradée » est désastreuse pour EDF.

Le manque à gagner est proche de 28 Milliards d’Euros

Pour en savoir plus cliquer sur le lien suivant : https://youtu.be/e4GWqyTTuCo